Question 1

Dans les grandes agglomérations des pays occidentaux, l'automobile s'est rapidement imposée comme le principal moyen de déplacement…

Selon vous, combien y a-t-il de voitures aujourd’hui dans le monde ?

plus de 100 000
plus d’1 million
plus d’1 milliard

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

Le nombre de voitures dans le monde a dépassé le milliard en 2010 !
Ce chiffre est estimé aujourd’hui à 1,2 milliard. Et, selon les Nations Unies, le parc automobile mondial devrait atteindre 3 milliards de voitures d’ici à 2050, un marché dopé par les économies émergentes ou en développement (Chine, Brésil, Inde…).
Impressionnant, non ?

Le transport routier constitue l'une des principales sources de pollution atmosphérique en France, via le dioxyde d'azote et les particules fines.

À votre avis, quel pourcentage exactement de pollution provient du transport routier ?

50 %
65 %
80 %

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

80 % de la pollution (oxydes d’azote, particules et composés organiques volatils) provient du transport routier en France, et 1/3 des gaz à effet de serre sont dus aux transports !

Et pourtant, nous sommes toujours plus nombreux sur les routes : la circulation routière augmente en moyenne de + 1,5 % par an…

L’écoconduite désigne officiellement l’ensemble des pratiques de conduite qui permettent aux automobilistes de rouler en toute sécurité et, en même temps, de réduire la consommation d’énergie de leur véhicule, donc la pollution de l’air, et d’en limiter l’usure.

Mais, selon vous, en quelle année cette pratique est-elle née ?

en 1974
en 1994
en 2014

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

La définition de l’écoconduite est parue dans le Journal Officiel en 2014, mais cette pratique est née 40 ans auparavant, à la suite du 1er choc pétrolier en 1973.

Dans le contexte économique très difficile de l’époque (augmentation du prix du pétrole et des carburants), l’association Prévention Routière a publié, dès mars 1974, des conseils pour consommer moins d’essence grâce à sa manière de conduire et au bon entretien de son véhicule.

L’écoconduite consiste à rouler mieux, en adoptant une conduite souple et fluide, sans agressivité et sans à-coups, avec des démarrages en douceur.

Selon vous, combien de carburant pouvez-vous économiser grâce à ces bons gestes ?

5 %
10 %
20 %

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

Grâce à l’écoconduite, vous pouvez économiser jusqu’à 20 % de carburant ! Et la sollicitation moins brusque de votre véhicule réduit également les coûts d’entretien (sur les plaquettes de frein, la courroie de transmission, etc.).

A contrario, une conduite nerveuse ou sportive en ville provoque une surconsommation de carburant de 40 %…

En adoptant une conduite plus douce, les conducteurs améliorent leur anticipation et leur vigilance, et renforcent ainsi leur sécurité ainsi que celle de leurs passagers.

Selon vous, l’écoconduite permet de réduire les accidents de la route de :

0 à 5 %
10 à 15 %
20 à 25 %

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une conduite responsable pourrait réduire de 10 à 15 % les accidents de la route.

Alors, convaincu-e ?

Nous l’avons vu précédemment, la circulation routière a un impact sur l’environnement, dû notamment aux rejets de dioxyde de carbone et autres particules, et contribue ainsi à la pollution atmosphérique.

Selon vous, la pratique de l’écoconduite peut réduire les émissions de carbone de :

30 %
50 %
70 %

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

Bonne nouvelle : grâce à l’écoconduite, il est possible de diminuer jusqu’à 70 % les émissions de carbone et de 50 % celles d’azote.

La planète vous dit merci !

À votre avis, quelle surconsommation de carburant les coffres de toit, les galeries, les porte-vélos et les porte-skis peuvent-ils entraîner ?

de 0 à 5 %
de 5 à 10 %
de 10 à 20 %

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

Évitez de rouler avec un véhicule surchargé, enlevez donc les coffres de toit, les galeries, les porte-vélos et les porte-skis dès qu’ils ne sont plus utiles, vous économiserez ainsi du carburant !

En écoconduite, il vaut mieux utiliser la climatisation plutôt qu’ouvrir les fenêtres :

vrai
faux

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

C’est faux : utiliser la climatisation augmente la consommation de carburant (jusqu’à 20 %) et les émissions de gaz carbonique.

Privilégiez aussi souvent que possible l’aération et les petits courants d’air entre deux vitres ouvertes. Et si jamais vous utilisez la climatisation, limitez au maximum la différence de température entre l’habitacle et l’extérieur…

Partager une voiture, c’est des routes désengorgées et du carburant économisé ! À votre avis, combien de tonnes de CO2 ont-elles été évitées en 2018 grâce au covoiturage :

plus de 2 700 tonnes
plus de 27 000 tonnes
plus de 270 000 tonnes

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

En 2018, 272 746 tonnes de CO2 ont été évitées en France grâce à la pratique du covoiturage sur des distances moyennes d’environ 239 km par trajet et en présence de 3,5 personnes par véhicule en moyenne.

Plus on est nombreux à partager une voiture et moins elle pollue : – 50 % pour 2 passagers, – 75 % pour 4 passagers. Le covoiturage, c’est aussi davantage de convivialité dans les transports et l’accès à la mobilité pour les personnes qui n’ont pas de voiture !

En écoconduite, il est recommandé de rouler à vitesse modérée pendant les 5 premiers kilomètres :

vrai
faux

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

C’est vrai, il vaut mieux rouler à vitesse modérée pendant les 5 premiers kilomètres. La surconsommation en ville peut atteindre 45 % sur le 1er kilomètre et 25 % sur le 2nd.

La pollution aussi augmente sensiblement car les pots catalytiques ne fonctionnent pas de manière optimale à froid…

La marche reste le mode de déplacement le plus performant pour les trajets de moins d’1 km, et le vélo et la trottinette pour les trajets de moins de 5 km.

À votre avis, quelle est la part des déplacements à vélo en France ?

3 %
10 %
28 %

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

En France, le vélo ne représente que 3 % des déplacements, pour l’essentiel en ville, contre 10 % en Allemagne et 28 % aux Pays-Bas.

L’objectif des pouvoirs publics est d’atteindre les 9 % en 2024.

Plus on roule vite, plus on consomme de carburant.

L’écoconduite consiste donc aussi à rouler moins vite. Par exemple, en passant de 130 à 120 km/h sur l’autoroute entre Lyon et Paris, on met 18 min de plus, mais, selon vous, combien de carburant peut-on alors économiser ?

entre 0,5 l et 1,5 l de carburant
entre 3,5 l et 4,5 l de carburant
entre 6,5 l et 7,5 l de carburant.

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

En effet, le trajet dure 18 min de plus, mais vous économisez entre 3,5 l et 4,5 l de carburant selon la motorisation et le type de véhicule !

Malin, non ?

Les véhicules roulant au GNV (gaz naturel véhicule) ou au bioGNV (biogaz issu de la méthanisation des déchets) émettent peu de particules et peu d’oxydes d’azote, ils limitent les émissions de gaz à effet de serre.
À votre avis, combien de véhicules roulent au GNV en France ?

1 450
14 500
145 000

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

En France, environ 14 500 véhicules roulent au GNV, pour l’essentiel des bus, camions-bennes à ordures, des poids lourds et des utilitaires.

Les immatriculations de camions GNV doublent chaque année depuis 3 ans et la France est en 1re position sur le marché européen des poids lourds roulant au GNV 🙂

Un véhicule mal entretenu consomme plus et pollue plus ! Selon vous, à quelle fréquence devez-vous faire contrôler la pression de vos pneus ?

1 fois par mois
1 fois tous les 6 mois
1 fois par an

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

La pression de vos pneus est à contrôler 1 fois par mois. Des pneus sous-gonflés offrent  une moins bonne tenue de route et équivalent à une surconsommation de carburant de 25 %.

S’il manque 0,5 bar, c’est 2,4 % de carburant en plus !

Pensez à changer aussi les filtres à air et à carburant, et à vérifier régulièrement les niveaux (liquide de frein et de direction assistée tous les 10 000 km, et liquide de refroidissement tous les 2 mois).

Couper le contact est plus avantageux que de laisser tourner le moteur dès qu’un arrêt dure plus de :

20 secondes
2 minutes
20 minutes

Vous n'avez sélectionné aucune réponse.

Pour économiser du carburant, si vous ne disposez pas du système Stop & Start (arrêt et redémarrage automatique du moteur), coupez le moteur pour tout stationnement de plus de 20 secondes.

RÉSULTATS

Retour aux quiz